Social Business à Kisanga

Simple Business, à Lubumbashi, est une entreprise atypique. Elle est établie là où d’autres n’osent s’aventurer de peur de ne pas faire de profits. Trésor Tshilumba, entrepreneur, lui, a osé le pari de suivre les traces de Muhammad Yunus, fondateur du Social Business, répondant aux besoins de son environnement immédiat. Rencontre.

Selon Muhammad Yunus, l’inventeur du microcrédit, du Social Business et prix Nobel de la paix : « Le social business est un modèle à promouvoir car il associe la finalité de la philanthropie à la méthodologie du business. Fondée sur le principe du No loss, no dividends (Ni perte, ni profit), son objectif n’est pas de gagner de l’argent, mais de résoudre un problème de société. »

Newskd : Bonjour Trésor, Simple Business en quelques mots ?

Trésor : Simple Business est un centre d’espoir où l’on crée l’avenir. Nous sommes une entreprise sociale basée à Kisanga dans la commune Annexe à Lubumbashi.
Notre mission est d’offrir une formation et des services de qualité en milieu rural.

Newskd : Quelles Activités sont proposées à Simple Business?

Trésor : Notre activité principale est la formation en 4 domaines à savoir : le numérique (bureautique, internet, e-business) ; les langues (français, anglais) ; l’entrepreneuriat et le développement personnel. A cette activité principale s’ajoutent d’autres comme le secrétariat public, le Design & multimédia et la facilitation des affaires.
Nous organisons également des ateliers, des séminaires et des conférences en entrepreneuriat et en développement personnel.

Newskd : Qu’est-ce qui a déclenché cette initiative ?

Trésor : Ayant vécu pendant 7 ans dans le quartier Kisanga, j’avais constaté la quasi absence de structures pouvant offrir des services de qualité. Nous étions tous obligés d’aller au centre-ville pour pouvoir se former aux outils du numérique.
Et je me suis dit : « et si on proposait un quelque chose pouvant simplifier la vie des habitants de ce quartier réputé pour sa violence et sa précarité. Juste un truc simple. C’est ainsi qu’a vu jour Simple Business en Aout 2016 ».
A la même époque je venais de suivre une formation en entrepreneuriat social, ce qui a renforcé ma volonté à créer une entreprise qui transforme des vies.

Newskd : Les challenges sur terrain ?

Trésor : Le plus grand challenge que nous avons rencontré était la culture du milieu. Les gens ne s’intéressaient pas du tout aux solutions qu’on proposait. On a dû se battre pour finalement imposer l’appellation centre de formation en lieu et place de bureautique et accrocher quelques apprenants.
A cela s’ajoute les coupures régulières d’électricité qui rendent difficile la formation en informatique, sans oublier les difficultés de routine d’une entreprise naissante.

Newskd : Présentes-nous les acteurs de l’entreprise ?
Trésor : Nous sommes une petite équipe des volontaires (pas bénévoles) composée de
Trésor Tshilumba, Directeur Général et Fondateur de Simple Business, Trésor Kalonji, Directeur général adjoint et responsable pédagogique et administratif du centre. Nous avons 4 formateurs (Alex MILONGO, Serge Kasanda, Jonathan, Trésor Kabeya) ; 2 jeunes assistants technique et administratif (Olivier Mpoyi et Yves Kisimba).

Newskd : Avez-vous des partenaires ?
Trésor : Jusqu’à ce jour nous n’avons pas de partenaires, mais restons ouverts aux différents partenaires logistiques et financiers pour la croissance de l’entreprise.
Mais il nous arrive de collaborer avec d’autres structures sur des commandes ou activités pour lesquelles nous n’avons pas de compétences ou les outils.

Newskd : Avez-vous des belles réussites ?
Trésor : Nos plus grandes réussites sont plus en impact que financières.
Par exemple cette fille venue du Kasaï que nous avons reçu quasi analphabète mais qui est maintenant inscrite régulièrement dans une école et qui a passé de promotion cette année.
Je peux aussi parler de nos deux assistants, Olivier et Yves qui ont utilisé un ordinateur pour la première fois chez Simple Business et qui sont actuellement capables d’aborder plusieurs manipulations sur l’outil informatique.

Newskd : des projets à moyen terme ?

Dans les 6 prochains mois, nous voulons proposer des solutions de formation à la culture et à la transformation digitale pour les entreprises. Nous envisageons aussi de rénover, d’équiper notre espace et ouvrir une deuxième extension dans un autre quartier rural.

Newskd : En vous souhaitant plein succès !

Propos recueillis par la Rédaction

Vous pouvez visiter nos différents services et produits en cliquant
Simple Business Center
Ou visitez nos locaux
75, ROUTE KASUMBALESA, LUBUMBASHI-RDC
Tél : +243972005382,+243852297003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *