Situation léthargique à Lubumbashi

[TRIBUNE] Les autorités doivent vite se décider, cette léthargie n’a que trop durée ! Chaque pays a sa propre situation face au Covid-19. Lubumbashi n’est pas confinée, on promouvoit les gestes barrières, la distanciation sociale et certains lieux de rassemblement sont fermés mais ça ne marche pas. Les marchés et les rues fourmillent de monde, pourquoi maintenir les églises, bars, restos, écoles et boîtes fermés ? Aucun cas officiel de Covid-19 depuis des mois, aucune prévision sérieuse.

Quand atteindrons-nous le pic ? Le point d’inflexion ? On navigue à vue et le temps passe inutilement. Le gouverneur du Haut-Katanga a reçu de l’association des entreprises chinoises 1 millions de $ comme contribution à la lutte contre le Covid-19, lancez carrément des tests massifs pour qu’on sache du moins où nous en sommes ! J’ai l’impression d’être dans un pays malade en période d’incubation. Que Lubumbashi reprenne ses activités normalement tout en maintenant les frontières fermées, on pourrait alors expérimenter l’immunité collective (immunité grégaire) !

Chaque pays a sa propre réalité, Macron décide par rapport à la France, Trump par rapport aux States. En France, les autorités disaient que le port généralisé des masques n’était pas important, on découvre que c’était juste à cause des stocks insuffisants et que la priorité était au personnel soignant. Il se dit maintenant par certains spécialistes que le but premier du confinement ne serait pas d’arrêter la propagation du coronavirus mais plutôt d’empêcher que les structures sanitaires soient saturées.

Autorités congolaises faites votre propre diagnostic, on est mauvais copistes !

Alex Mulongo

Laisser un commentaire

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Comment pouvons nous vous aider?