Péage urbain à Lubumbashi : le rétropédalage

Le Maire de la ville de Lubumbashi a annoncé après sa rencontre avec le Gouverneur de la province du Haut-Katanga, le premier octobre 2020, la suspension de l’arrêté urbain portant organisation et modalités de perception de la taxe de péage sur les ponts et routes d’intérêt urbain dans la ville de Lubumbashi.

« Oui, je confirme. Le droit de péage urbain est suspendu. Nous allons prendre du temps pour sensibiliser la population sur le bien-fondé de cette taxe urbaine. Nous allons aussi voir le bureau de l’Assemblée Provinciale, les commerçants et la société civile pour en parler », a indiqué Ghislain Lubaba Buluma au média en ligne 7SUR7.CD.

L’érection de barrières par les agents collecteurs de ladite taxe avait provoqué la colère des internautes et des conducteurs de la ville de Lubumbashi.

De nombreux personnalités, dont le Député provincial, l’Honorable Vital Nsunzu, avait appelé la population à ne pas payer cette taxe dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

La Fédération des Entreprises du Congo groupement du Haut-Katanga avait, dans une correspondance adressée au Maire de la ville, sollicité une surséance de l’application de cette taxe telle qu’instituée.

Pour rappel, cette taxe du péage urbain était censé doter la mairie des moyens de sa politique.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Comment pouvons nous vous aider?