Louis Vuitton fabrique des masques barrières

Engagement social ou coup de pub ? Louis Vuitton fabrique des masques en tissu qui seront offerts à ceux qui en ont besoin. L’entreprise veut produire jusqu’à 100 000 masques par semaine.

Il s’agit donc bel et bien de masques barrières alternatifs non sanitaires, qui viennent répondre à la demande du gouvernement français qui envisage de rendre le port de masque grand public obligatoire pour les sorties nécessaires.

Plusieurs ateliers français de la marque de luxe ont été relancés pour produire des masques en tissu, non chirurgicaux, mais homologués. La production a commencé au courant du mois d’avril dans l’atelier de Sainte-Florence, en Vendée. Il s’agit de masques de type 2, qui peuvent servir quatre heures par jour et être lavés jusqu’à cinq fois.

LVMH, Leader mondial du luxe et propriétaire de la marques Louis Vuitton, qui avait déjà fabriqué du gel hydroalcoolique​, s’est lancé un nouvel objectif.

« La prochaine étape sera d’utiliser nos ateliers pour fabriquer des blouses pour les hôpitaux », a indiqué Michaël Burke, le PDG de Louis Vuitton.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Comment pouvons nous vous aider?