Le port du masque rendu obligatoire à Lubumbashi

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19 qui sévit à travers le monde, le Maire de la ville de Lubumbashi (RDC) a rendu public, ce 30 avril 2020, un arrêté urbain qui oblige le port du masque sur toute l’étendue de la ville de Lubumbashi.

La province du Haut-Katanga a enregistré quatre nouveaux cas du Coronavirus à la fin du mois d’avril, a annoncé le ministre provincial de la santé Joseph Nsambi. Ce qui porte à 5 le nombre de patients dans cette province.

D’après le communiqué du gouverneur de cette province datant du mercredi 29 avril, ces quatre nouveaux cas font partie de 76 échantillons suspectés de COVID-19 envoyés à l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) après le confinement du mardi 28 avril 2020.

De ce fait, pour limiter la propagation, le port du masque est désormais rendu obligatoire pour toute personne empruntant un moyen de transport en commun, privé ou public car, depuis un certain temps, il s’était observé un relâchement dans l’observation des mesures de prévention de cette pandémie. Également lorsqu’on se rend dans les lieux tels que les bâtiments de l’Administration publique, de la police, de l’armée, du parquet et des cours et tribunaux et même dans les sociétés privées.

Mais pas seulement. Il doit aussi être porté dans les kiosques, les magasins, les boutiques et alimentations, les lieux d’achats d’unités (téléphoniques) et d’échanges de monnaies, les marchés, les supermarchés, les pharmacies, les hôpitaux et les endroits où s’observent les deuils ou autres activités festives.

Les contrevenants seront soumis à payer une amende de 5000 francs congolais dans les lieux prévus à cet effet.

La rédaction

Laisser un commentaire

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Comment pouvons nous vous aider?