La promotion de la main d’œuvre locale au 3e Salon des Métiers et de la Formation

La Fédération des Entreprises du Congo, groupement du Haut-Katanga, et ses partenaires organisent la troisième édition du Salon des Métiers et de la Formation qui se tiendra à Lubumbashi du 24 au 26 octobre 2019 sous le thème : «formation, technique et professionnelle : enjeux et défis pour la promotion de la main d’œuvre locale».

C’est lors d’un point de presse qui s’est tenu ce jeudi 17 octobre 2019, au siège de la FEC / Haut-Katanga que le Président Provincial de cette institution, Eric Monga, accompagné de ses partenaires institutionnels : Lorenzo Giacomin, de l’agence belge de développement, Enabel, et Jean-Claude Raskin, de Worldskills Belgium, l’agence internationale de promotion des métiers manuels, techniques et technologiques.

Le Salon des Métiers et de la Formation a été institué en 2017 avec une ambition claire : Apporter des réponses à l’inadéquation entre la formation et l’employabilité des jeunes.

D’entrée de jeu, le Président Provincial, n’a pas hésité à souligné que :

« l’organisation de ce salon répond à la préoccupation plusieurs fois exprimée par les entreprises à savoir si les centres professionnels, les écoles techniques, les instituts supérieurs, et les universités arrivent-ils à répondre à la demande  de la  main d’œuvre». Il a ajouté aussi que « l’événement est en nette progression depuis ces débuts. Un peu plus de mille participants à la première édition et plus 3700 visiteurs à la seconde. »

Quant à la participation de Enabel, son représentant, M. Giacomin, a précisé « qu’il y a pas de développement sans l’implication du secteur privé. La FEC a un rôle important à jouer dans la valorisation des métiers techniques en RDC. »

L’édition de cette année, qui sera reparti sur trois sites (INPP, Centre de Ressources et le Complexe Hypnose), verra la participation de 25 écoles venues de six provinces. Il s’agit de la Tshuapa, du Sud Ubangi, du Kasai Oriental, du Haut-Lomami, du Lualaba et du Haut-Katanga. 19 filières feront l’objet de la compétition supervisée par Worldskills Belgium.

Le Président Monga est convaincu que : « des élites sortiront de cette compétition. On veut créer une étincelle. Que les entreprises viennent constater le travail réalisé. »

Pour rappel, le Salon des Métiers et de la Formation débute ce 24 octobre 2019.

La Rédaction

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.