Internet mobile est de retour en RDC, mais l’accès à Facebook et Twitter reste bloqué

(Agence Ecofin) – Depuis le 9 février 2015, l’Internet mobile est de nouveau accessible à Kinshasa [RDC].

Après 18 jours de restriction, les abonnés peuvent en effet de nouveau surfer sur le web à partir de leur téléphone, écrire des mails ou encore envoyer des fichiers textes, audios et vidéo par Whatapps et Viber. Mais l’accès aux réseaux sociaux Facebook et Twitter était toujours bloqué.

Selon Radio Okapi, qui a joint l’entreprise de téléphonie mobile Orange, le 8 février 2015, un des responsables de l’opérateur a expliqué ce blocage par « une liste de restrictions » reçue des autorités congolaises concernant un certain nombre de site web. Plusieurs internautes ont également dénoncé cette situation.

Le retour à la normale du service SMS est intervenu le 8 février 2015.

Lambert Mende, le ministre de la communication et des médias, a déclaré que la suspension de l’Internet mobile était justifiée parce que des images trafiquées, récupérées des archives d’autres pays, voire même des séries télévisées, ont commencé à être envoyés sur les réseaux sociaux et pouvaient alimenter une véritable guerre civile. Il a toutefois, au nom du gouvernement, présenté des excuses « pour les inconvénients causés aux utilisateurs des nouvelles technologies».

Laisser un commentaire

Open chat
Besoin d'aide?
Bonjour,

Comment pouvons nous vous aider?